Archives novembre 2009

   J'espère que les participants à mon atelier Finale durant le dernier congrès de la FAMEQ ont été satisfaits. Pour moi, le temps fut trop court et je n'ai que frôlé le sujet.


  Il y a tant à voir sur ce programme si puissant. Je vais tenter d'en parler dans mes prochains billets. Entre temps, je demeure disponible pour ceux qui désirent parfaire leurs techniques avec ce logiciel. 


  En passant, en repensant à un commentaire d'une personne qui habitait hors Montréal (elle était de Québec si je ne m'abuse), les technologies modernes nous permettraient de faire des sessions en ligne, via Skype. Cela permet bien des possibilités, même pour ceux qui sont dans ma région, de pouvoir avoir des sessions, et même des minis sessions de formation sur Finale. 


   Les avantages évidents sont : 

    1. la flexibilité d'horaire et de disponibilité
    2. éviter les coûts de déplacement
    3. des cours adaptés à chaque utilisateur


  Voilà une idée à développer.

   Une fin de semaine remplie de découvertes, de rencontres et de retrouvailles. Le congrès annuel de la FAMEQ 2009 est maintenant consigné dans le tiroir des souvenirs, dans mon cas, dans celui des souvenirs agréables. 

   Sur un premier temps, je félicite les organisateurs et toute leur équipe pour leur travail et leur attention. Ayant l'expérience d'organiser de tels événements, je comprends très bien la problématique de naviguer les mers houleuses qu'est un congrès. Messieurs-dames, vous avez réussi à mener l'équipage à bon port et je vous lève mon chapeau. Bravo!

   N'étant pas dans le milieu de l'éducation depuis plus de vingt ans, j'ai été content de constater qu'une chose n'a pas changé, la passion pour la musique et pour l'éducation. C'est encourageant de constater l'ouverture d'esprit et la volonté de continuellement se renouveler pour améliorer les outils et méthodes qui peuvent être employées pour aider les passionnés à insuffler leurs passions à leurs élèves. 

   J'ai constaté l'évolution de la technologie qui ouvre de nouvelles frontières à l'art pédagogique et comment plusieurs pédagogues usent de leur imagination pour l'intégrer à leur vie professionnelle. Cela est encourageant et motivant.

Un de nos collaborateurs, Louis Babin, nous annonce sa collaboration en tant que compositeur en résidence à l'école FACE dans le cadre de leur 35e anniversaire de fondation. 

Voici un lien à son blog

Bravo Louis. 

Les préparations vont bon train pour mon atelier au prochain congrès de la FAMEQ

J'y présenterai le logiciel Finale, plus précisément son utilisation dans un contexte pédagogique. Cela fait un bout de temps que je n'ai pas pensé à me mettre dans un contexte scolaire, mais cela me revient. Je crois que j'aurai des points accrocheurs.  

En faisant le tour du sujet, je suis inspiré à développer un cours spécifiquement pour l'utilisation de Finale et plus tard sur Sibelius pour les enseignants de musique.