Impression du Congrès de la FAMEQ

| 0 Commentaires

   Une fin de semaine remplie de découvertes, de rencontres et de retrouvailles. Le congrès annuel de la FAMEQ 2009 est maintenant consigné dans le tiroir des souvenirs, dans mon cas, dans celui des souvenirs agréables. 

   Sur un premier temps, je félicite les organisateurs et toute leur équipe pour leur travail et leur attention. Ayant l'expérience d'organiser de tels événements, je comprends très bien la problématique de naviguer les mers houleuses qu'est un congrès. Messieurs-dames, vous avez réussi à mener l'équipage à bon port et je vous lève mon chapeau. Bravo!

   N'étant pas dans le milieu de l'éducation depuis plus de vingt ans, j'ai été content de constater qu'une chose n'a pas changé, la passion pour la musique et pour l'éducation. C'est encourageant de constater l'ouverture d'esprit et la volonté de continuellement se renouveler pour améliorer les outils et méthodes qui peuvent être employées pour aider les passionnés à insuffler leurs passions à leurs élèves. 

   J'ai constaté l'évolution de la technologie qui ouvre de nouvelles frontières à l'art pédagogique et comment plusieurs pédagogues usent de leur imagination pour l'intégrer à leur vie professionnelle. Cela est encourageant et motivant.

Laisser un commentaire

Notes récentes

Louis Babin et l'école FACE
Notre collègue, Louis Babin, est toujours au boulot sur un projet qu'il a entrepris pour l'école FACE. Vous pouvez suivre…
NetGeneration versus iGeneration, êtes-vous perdu?
Je viens de lire un article fort intéressant de Brad Stone, « The Children of Cyberspace: Old Fogies by their 20»…
Battre avec le temps
Il n'y a pas d'âge pour participer. …